REPRISE DU PALMARÈS 2022 • CINÉMATHÈQUE

Palmarès 2022 du Festival du Court-métrage de Grenoble
| 2022 | |
Réalisation :
Avec :
Lundi 22 août à 20:15, le Festival du Film court en plein air continue au Club avec la reprise d’une sélection des courts métrages primés lors de cette 45ème édition ! PAF : 2€

Titan (18’) dirigé par le jeune cinéaste belge Valéry Carnoy, aborde le sujet du passage de l’enfance vers l’âge adulte. Une jeune garçon veut s’intégrer dans une bande, dans les milieux populaires en marge d’une grande ville belge. Immense coup de cœur pour le comité de sélection (Prix Juliet Berto), il a aussi été très remarqué par le jury officiel (Prix du scénario).

Lolos (7’)de la cinéaste canadienne Marie Valade est un film d’animation, un voyage surréaliste au cœur de la relation d'amour-haine d'une femme envers ses seins, son corps, sa féminité.

Deux soeurs (14’) a aussi partagé une double reconnaissance: la mention Bref et le prix Unifrance. C’est un film d’animation sans dialogues, vertigineux, flamboyant et beau qui parle de la gémellité est dirigé par une jeune réalisatrice franco-russe, Anna Budanova, dont on a reconnu dans les festivals du monde entier le talent et la sensibilité.

Planète triste (20’) est incontestablement le chef d’œuvre du festival: mais c’est normal aussi. Son réalisateur, Sébastien Betbeder, est déjà une figure essentielle du cinéma français. Après trois longs métrages qui ont parcouru les festivals du monde entier, il revient à la forme courte avec un film personnel, mélancolique, splendide sur les rapports entre un artiste et les jeunes de la banlieue parisienne. C’est un film du désenchantement, mais qui ne perd jamais une forme d’humour.

Godzalina (4’) un petit prodige du cinéma d’animation, est un film drôle et qui donne vraiment la pêche. Godzalina est la version féminine de Godzilla, arrivée à Paris pour sauver les femmes victimes de harcèlement dans la rue. Une perle sur la solidarité entre femmes.

Vikken (27’) est le premier film de l’actrice et cheffe monteuse Dounia Sichov. Il a reçu le prix spécial du jury. C’est un documentaire sur un sujet peu connu et peu représenté : le changement de sexe et le processus de transformation d’un corps féminin vers un corps masculin. Les ateliers de danse Drag King et le témoignage bouleversant de Véronique devenue Vikken font de ce film tout en subtilité un élément essentiel pour comprendre la jeunesse de notre époque.

Yuli (18’), un film canadien et colombien, a été le lauréat de la presse spécialisée. Les critiques du syndicat français de la critique de cinéma l’ont primé pour ses qualités esthétiques, sa thématique sociale et la vision inédite en France de la réalité de la ville colombienne de Medellin.
Cinéma le Club
Grenoble

9, bis rue du Phalanstère 38000 Grenoble

5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte






contact


reservations scolaires

Tarifs
Tarif normal: 7,80 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnements
6 places : 36€
12 places : 63€
Tarif - 14ans : 4,50€