Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Prochainement

    La Ligne rouge (The Thin red line)
    USA | 1998| 2h50
    Réalisation : Terence Malick
    Avec : Jim Caviezel, Sean Penn, Ben Chaplin, John Cusack, Adrien Brody
    Version originale (anglais) sous-titrée en français
      Pour connaitre les accessibilités en fauteuil,
      cliquez sur le lien vers la grille horaire dans la colonne de gauche
      rubrique 'INFORMATIONS'
    Séance exceptionnelle jeudi 20 mars à 20h00 : projection-débat animée par Nicolas Géraud à propos de LA LIGNE ROUGE

    Séance exceptionnelle jeudi 27 mars à 20h30 : projection-débat animée par Nicolas Géraud à propos de BADLANDS

    La bataille de Guadalcanal fut une étape clé de la guerre du Pacifique. Marquée par des affrontements d'une violence sans précédent, elle opposa durant de longs mois Japonais et Américains au coeur d'un site paradisiaque, habité par de paisibles tribus mélanésiennes. Des voix s'entrecoisent pour tenter de dire l'horreur de la guerre, les confidences, les plaintes et les prières se mêlent.

    Evènement: Projection suivie d'une rencontre avec Nicolas Géraud


    Le site officiel
    par



    http://www.allocine.fr/out.asp?redir=http%3A%2F%2Fwww%2Efoxmovies%2Ecom%2Fthinredline%2F


    L'avis de la Presse
    par

    Première - Jean-Yves Katelan Ici, aucun romantisme imbécile, mais un hymne presque animal à l'immensité du paradoxe de la guerre - où beauté et horreur se fondent - comme un raccourci de la vie. On mourra tous au paradis. Ciné Live n°21 - Marc Toullec (...) une oeuvre fascinante, une fresque à la fois spectaculaire et intimiste, prosaïque et éthérée, aspirée par le divin mais solidement rivée au plancher des vaches. Le Figaro - Claude Baignères La guerre, et pourtant un maelstrom de poésie pure. La mort, et pourtant un hymne irrésistible à la vie. Les Inrockuptibles - Frédéric Bonnaud (...)le film le plus stimulant q'Hollywwod nous ait donné depuis bien longtemps. Le Monde - Samuel Blumenfeld Ce film offre le spectacle, sublime, d'un monde à sa genèse. A chacune de ses images, on a le sentiment d'assister à la naissance du cinéma. Le Parisien - Pierre Vavasseur C'est un opus sur la peur, l'incompréhension, le doute. C'est aussi un film qui ne prend pas parti. Libération - L (...) une gigantesque déploration incantatoire qui saisit le spectateur à la gorge pour ne plus le lâcher, un film à la fois rousseauiste et désespéré, confinant trois heures durant à la litanie hypnotique (...) L'Evénement - François Jonquet La vanité, le sacrifice, les corps mutilés, se lovent dans l'intimité des plus hautes valeurs de la vie : il a fallu à Mallick vingt ans (...) pour ruminer ce grand film. Positif n°457 - Michael Henry Malick le poète (...) nous livre une nouvelle ode lyrique, sans doute la plus complexe de sa glorieuse trilogie. Planète Cinéma - P.C. La Ligne Rouge n’est pas, loin de là, un classique film de guerre, il s’agit surtout d’une magnifique et troublante méditation sur les hommes et la guerre portée par une mise en scène (et en image) absolument magistrale. Le Nouvel Observateur n°1789 - François Forestier La Ligne Rouge avait tout pour être un film de guerre conventionnel : c'est devenu une méditation, peut-être une prière. Le Nouveau Cinéma - Eric de Saint-Agel Même si le panthéisme à haute dose et la mièvrerie des flash-back américains sont susceptibles de lasser, " la Ligne rouge " est un film atypique, d'un lyrisme inspiré. Studio n°143 - Jean-Pierre Lavoignat (...) il y a dans ce film, qui vous prend au coeur et ne vous lâche plus , un souffle exceptionnel. Et une profondeur rare. Figaroscope - Marie-Noelle Tranchant Entre l'angoisse de l'homme et la beauté du monde. Entre la douleur et la splendeur de la vie. Le film ne cesse de nous balancer d'un pole à l'autre, au rythme d'une respiration ample et magnifique. Télérama - François Gorin c'est le film non pas de guerre mais "sur des hommes en guerre" qu'on retiendra au bout du compte. (...)En somme, la pâte humaine d'un opéra de l'intime (...). La ligne de chair d'un film qui rêve de se désincarner. Le Nouvel Observateur - Pascal Mérigeau (...) on trouvera peut-être la voix off un peu appuyée, la réflexion sur l'état de nature pas vraiment étourdissante (...), mais au bout du compte on se demandera surtout à quand remontait le dernier grand film hollywoodien. Le Point n°1380 - Michel Pascal (...) une vision humaniste presque poétique, qui joue avec le temps et la durée. Cinescape OnLine - Nachiketas Wignesan La Ligne Rouge est un film au souffle épique (...) pour lequel son réalisateur a décidé d'adopter un point de vue philosophique sur la guerre et les conséquences morales sur les hommes qui la font. Cinopsis - Geoffroy d'Ursel The Thin Red Line est un film multiple, philosophique, métaphysique, voire ouvertement mystique. C’est un chant de louange à la vie sous toutes ses formes – l’une d’elles étant la guerre. Les Echos - Annie Coppermann (...) le film de Terrence Malick a ses fans, et ses détracteurs. On peut, à mi-chemin, le trouver beau, mais un peu gratuit...

    Allocine.fr
    Les site officiel... et anglais!
    par



    http://www.foxmovies.com/thinredline/


    5 salles classées
    Art & Essai
    Europa Cinéma
    Label Recherche
    Label Découverte

    p.ortega@cinemaleclub.com


    Tarifs
    Tarif normal: 7,80 €
    Tarif réduit: 6,80 €
    Abonnements
    6 places : 36€
    12 places : 63€
    Tarif - 14ans : 4,50€