Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Prochainement

    Cypher
    USA | 2003| 1h35
    Réalisation : Vincenzo Natali
    Avec : Jeremy Northam, Lucy Liu, David Hewlett, Nigel Bennett,
    Version originale (anglais) sous-titrée en français
      Pour connaitre les accessibilités en fauteuil,
      cliquez sur le lien vers la grille horaire dans la colonne de gauche
      rubrique 'INFORMATIONS'
    Avant-première mardi 25 mars à 19h45

    Morgan Sullivan n'aime pas la vie qu'il mène. Il rêve de grands voiliers, d'aventures et il se retrouve comptable dans une banlieue avec une femme qui ne le regarde même plus.
    Décidé à changer de vie, il s'engage chez Digicorp. Sa nouvelle fonction est autrement plus excitante : il doit espionner, s'infiltrer chez la concurrence, saisir des informations stratégiques et les rapporter à son patron, Ed Finster.
    Sa rencontre avec la très belle et très mystérieuse Rita va pourtant semer le trouble dans sa nouvelle existence. La jeune femme lui révèle qu'il serait la victime d'une machination qui a pour but de lui laver le cerveau. Morgan se trouve bientôt pris au coeur d'un engrenage, dans lequel il n'arrive plus à différencier la fiction de la réalité.

    In english !
    An unsuspecting man finds himself working as a corporate spy. When he discovers he's a pawn in a much bigger game, the only way to get out is with the help of a mysterious woman.


    Le site officiel
    par



    http://www.cypher-lefilm.com/


    ... in english!
    par

    The top winner Sitges 1998 with "Cube", Vincenzo Natali, has came back with his second film, Cypher, showed in film premiere. Natali, one of the most promising figures from the canadian nowdays cinema, has told what “cypher” means. It is an empty person without personality, such the main character at the beginning of the film looks like. This second work arrives after four years without to sign any other project, although Natali has admitted that in any moment has stopped of looking for “no conventional ideas, for which it’s difficult to find financing”. Cypher tells the story of an unemployed accountant who decides to make a change in his grey life to give his time to the industrial espionage. His connection with a beautiful girl, and the competition between two companies, will bring him to become a doble agent, which it’s very risky. Vincenzo Natali has admitted his tribute to Alfred Hitchcock in this film, especially, to “North by Northwest”, a very important film to the scriptwriter Brian King. The canadian producer has remembered that "Cube" allowed him to go out from Toronto, and to obtain financing for new projects like this one, and for a new science-fiction comedy.


    L'avis de la Presse
    par

    Les Inrockuptibles - Jean-Baptiste Morain Sur fond d'espionnage industriel, un thriller sur l'identité au scénario jubilatoire. Ciné Live - Marc Toullec Dans la spirale d'un complot diabolique, un thriller où le réalisateur de Cube exprime talentueusement son goût des récits à tiroirs et des ambiances paranoïaques. Monsieur Cinéma - Hugo de Saint Phalle Cette recherche esthétique est intéressante, d'autant qu'elle est accompagnée d'effets spéciaux sobres mais bien maîtrisés. Du coup CYPHER est assez proche, dans l'ambiance, de MATRIX et TOTAL RECALL, même si son budget est six fois inférieur. Mad Movies - Bertrand Rougier Sans dévoiler les surprises d'un scénario sans prétention mais vraiment bien écrit, on peut révéler que Cypher est une subtile mise en abyme du fonctionnement du système hollywoodien. Première - Gérard Delorme Après Cube, Vincenzo Natali passe la vitesse supérieure avec ce thriller d'espionnage qui redécore dans un style contemporain un univers entre Kafka et Hitchcock (...). Chronic'art - Vincent Malausa S'il reste infiniment plus sympathique que celui d'un Andrew Niccol, son grand frère indigent, le cinéma de Natali reste un petit objet formel inconséquent dont on peut déjà prédire qu'il ne renouvellera pas grand chose dans le paysage de la néo-SF vaine et stérile type Simone ou Solaris. Voilà donc un petit apéricube en attendant la sortie, dans moins de deux mois, du formidable Below de David Twohy.

    allocine.fr
    La (presque) bonne critique du Monde
    par Jean-François Rauger

    Recruté comme espion industriel par une grande compagnie désireuse de s'approprier les secrets d'une multinationale concurrente, un homme est contraint, petit à petit, de jouer un double jeu, de se vendre à un nouveau maître, d'adopter une fausse identité et une autre vie, de devenir un agent double. Très vite, l'objet de sa quête devient incompréhensible, le mensonge devient impossible à distinguer de la vérité, le bien du mal. Le second long métrage de Vincenzo Natali, déjà remarqué pour un film d'horreur conceptuel et métaphysique, Cube, se présente sous les apparences d'une bande fantastique ambitieuse, une réflexion vertigineuse et stylisée sur la perte d'identité, ainsi que sur le vrai et le faux. Partant d'une variation sur La Mort aux trousses d'Alfred Hitchcock et son idée d'espion qui n'existe pas, le scénario affiche une habileté d'abord appréciable, avant de devenir étouffante, à la mesure de sa détermination inébranlable de durer, de mener le spectateur jusqu'au bout d'une surprise qui eût suffi à justifier d'un court métrage. L'esthétique high-tech publicitaire de l'ensemble apparaît alors pour ce qu'elle est, du remplissage. Jean-François Rauger

    lemonde.fr
    5 salles classées
    Art & Essai
    Europa Cinéma
    Label Recherche
    Label Découverte

    p.ortega@cinemaleclub.com


    Tarifs
    Tarif normal: 7,80 €
    Tarif réduit: 6,80 €
    Abonnements
    6 places : 36€
    12 places : 63€
    Tarif - 14ans : 4,50€