Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Prochainement

L'Enfant du pays
France | 2003| 1h50
Réalisation : René Féret
Avec : Sonia Saurin, Antoine Chappet, Philippe Nahon
Film en français
    Pour connaitre les accessibilités en fauteuil,
    cliquez sur le lien vers la grille horaire dans la colonne de gauche
    rubrique 'INFORMATIONS'
C'est l'histoire d'une enfance et d'une adolescence qui s'expriment à travers une centaine de petites séquences se passant dans les années quarante, cinquante et soixante dans une famille modeste du Pas-de-Calais.
Paul, le personnage principal qu'on retrouve à cinq, treize et dix-huit ans, est le fil de ce récit éclaté qui fonctionne dans le désordre du souvenir.
Les rencontres, les joies, les appréhensions, les premières amours, les amitiés, les déceptions, les rapports fraternels, les relations avec les parents, la découverte d'une vocation d'acteur et d'auteur, tout se mélange pour former le tissu irremplaçable d'un destin ordinaire dont les particularités renvoient le spectateur à sa propre histoire.


Le réalisateur
par

René Féret Réalisateur, Acteur, Dialoguiste, Producteur, Producteur exécutif, Scénariste français Né(e) le 26 Mai 1945 à La Bassée, Nord (France) D'abord orienté vers une carrière d'acteur, René Féret est formé à l'Ecole Nationale d'Art Dramatique de Strasbourg. A la suite du décès de son père, il est interné dans un hôpital psychiatrique. Il réalise alors un film tiré de cette expérience douloureuse : L' Histoire de Paul qui remporte le prix Jean Vigo en 1975. Ses longs métrages suivants sont eux aussi autobiographiques et situés dans le Nord de la France dont il est orginaire. Il réalise des films historiques comme Baptême en 1990 et emploie des acteurs fétiches comme Valerie Stroh (Le Mystere Alexina, 1985) ou encore Jacques Bonaffé (Les Frères Gravet, 1995). Ayant de plus en plus de mal à voir ses films produits et distribués, René Féret fonde sa propre société, JLM Productions. Rue du retrait est son premier film conçu grâce à JLM. René Féret continue aussi à jouer sporadiquement comme dans Est-Ouest de Régis Wargnier. Il se réserve parfois des rôles dans ses propres films (Rue du retrait).

allocine.fr
Anecdotes
par

Une trilogie? René Féret considère L'Enfant du pays comme une suite logique de deux autres films : La Communion solennelle (1977) et Baptême (1990) :"L'enfant du pays est le troisième volet d'une mémoire familiale à caractère autobiographique." Le Nord-Pas de Calais Originaire du Nord-Pas de Calais, le réalisateur y tourne la plupart de ses films. Il dit à ce propos : "J'aime tourner dans le Nord-Pas de Calais. Pas seulement parce que j'y trouve et retrouve les lieux de mon enfance mais parce que tout est facile dans ce pays. Les gens sont adorables, abordables. Les gens sont incroyables." Le choix des comédiens Le réalisateur a engagé des comédiens professionels rencontrés de longue date et habitués de ses films comme Sonja Saurin (La Place d'un autre, Les Frères Gravet) mais aussi des amateurs et débutants recrutés grâce à une annonce dans le journal La Voix du Nord qui donna lieu à 500 candidatures. René Féret producteur Depuis Rue du retrait, René Féret a recours à sa propre société JML Productions pour financer ses films.

allocine.fr
5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte

p.ortega@cinemaleclub.com


Tarifs
Tarif normal: 7,80 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnement 6 places : 6€ / 12 places : 5,25€
Tarif - 14ans : 4,50€