Vite, une toile!.. aujourd'hui...

Informations

Abonnez-vous !!!

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre d'information du Club

Prochainement

Les 9 vies de Tomas Katz (The Nine lives of Tomas Katz)
Angleterre | 2003| 1h27
Réalisation : Ben Hopkins
Avec : Tom Fisher, Ian Mc Neice, Tony Maudsley, William Keen, Andrew Melville
Version originale (anglais) sous-titrée en français
    Pour connaitre les accessibilités en fauteuil,
    cliquez sur le lien vers la grille horaire dans la colonne de gauche
    rubrique 'INFORMATIONS'
C'est le jour de l'éclipse totale du soleil. Un étranger débarque à Londres. Personne ne sait qui il est, ni d'où il vient. Quand il aura quitté la ville, l'univers aura disparu. Ce dénommé Tomas Katz prend possession de différentes personnes, laissant à chaque fois le chaos derrière lui.
Chauffeur de taxi, il immobilise le trafic londonien en dirigeant tous les taxis vers la même adresse. Ministre de la Pêche, il déclare la guerre. Responsable du réseau métropolitain, il le transforme en une chaîne de trains fantômes qui récupèrent les âmes des morts pour les amener dans les limbes...


Le site officiel
par



http://www.allocine.fr/out.asp?redir=http%3A%2F%2Fwww%2E9vies%2Ecom


L'avis de la Presse
par

L'Express - Stéphane Brisset Il faut le voir comme un collage d'impressions et de détournements, une sorte de mosaïque jouissive de moments délirants et amers. Les 9 Vies de Tomas Katz demandent certes un petit effort, mais valent incontestablement le détour. Monsieur Cinéma - Jean-Luc Brunet Un vrai truc de " ouf " qui finit par produire sur le spectateur consentant un effet hypnotique certain et, sans conteste, une expérience originale de cinéma qu'il serait dommage de bouder tant il est rare de découvrir un film aussi libre et insolite. Les Inrockuptibles - Alex Masson Hopkins allie ainsi l'expressionnisme allemand à la grandiloquence de Derek Jarman, greffe de force le loufoque des Monthy Python à la cruauté de Tod Browning.... Télérama - Cécile Mury Mais cet objet arty très original, entre délire spirituel et comédie noire, distille une étrangeté inédite, accentuée par la présence hypnotique du comédien voleur d'âmes, Thomas Fisher. Nova planet - Alex Masson A défaut d'un film abouti, Hopkins fait des propositions passionnantes, surtout quand elles consistent à faire table rase des images du passé pour amorcer une reconstruction. Le Monde - Jean-François Rauger Imprégné de toutes sortes d'influences, depuis l'expressionnisme allemand jusqu'à l'esthétique des vidéoclips musicaux en passant par la science-fiction, le film de Ben Hopkins se présente comme un objet cinématographique bizarre, fier d'une étrangeté dont on voit bien pourtant qu'elle n'est faite que d'un mélange stylistique un peu affecté. Figaroscope - La rédaction Déroutant. Première - Gérard Delorme L'absurdité des dialogues, l'interprétation en roue libre, la structure marabout de ficelle et le patchwork de styles (...) sont déroutants et rendent le film difficile à suivre. Studio - Patrick Fabre L'atout du cinéaste ne réside pas dans la narration. En revanche, sa réalisation est stupéfiante, énergique, bourrée d'idées.

allocine.fr
Le site officiel
par



http://www.9vies.com


5 salles classées
Art & Essai
Europa Cinéma
Label Recherche
Label Découverte

p.ortega@cinemaleclub.com


Tarifs
Tarif normal: 7,80 €
Tarif réduit: 6,80 €
Abonnement 6 places : 6€ / 12 places : 5,25€
Tarif - 14ans : 4,50€